6
© Oviaragón SCL
Alt text here
© Breedr
2
© SRUC
3
© AGRIS, credit Marilia Gallus
7-3
© UAB, credit Gerardo Caja López

Informations sur le projet

Budget total:
€ 5.999.895,00

5 partenaires industriels,
2 associations d'agriculteurs,
11 universités et instituts de recherche, 1 organisation internationale

Début :1er Septembre 2020
Durée 48 mois

9 pays
19 partenaires

Le projet en bref

TechCare est un projet multi-acteurs visant à faire la démonstration d’approches innovantes et des modèles économiques adaptés pour suivre les indicateurs du bien-être animal. Il vise ainsi à améliorer la gestion du bien-être dans les élevages de petits ruminants, en utilisant les technologies numériques sur l’ensemble des filières, mais aussi dans une optique de permettre à terme à toutes les parties prenantes, des éleveurs aux consommateurs en passant par les décideurs, de choisir des produits respectueux du bien-être animal. TechCare a pour ambition d’utiliser des technologies innovantes et peu coûteuses qui seront adaptées aux systèmes d’élevages des petits ruminants à travers l’Union Européenne.

Les objectifs

TechCare couvrira toutes les étapes de la production des petits ruminants. Il s’appuiera sur l’état de l’art des connaissances en matière d’approche du bien-être animal pour développer et valider des outils numériques innovants, des systèmes d’alerte précoce et des indicateurs permettant d’identifier efficacement les problèmes liés au bien-être animal et les inclure dans les modèles de gestion du bien-être. L’objectif global de TechCare est de tester des approches et des modèles économiques innovants et adaptés pour surveiller les indicateurs du bien-être animal ainsi que d’améliorer la gestion du bien-être dans les systèmes d’élevages de petits ruminants en utilisant des technologies d’élevage de précision sur l’ensemble de la chaîne de production. A terme, cela pourra permettre à toutes les parties prenantes, des agriculteurs aux consommateurs en passant par les autorités de gestion, de choisir des produits respectueux du bien-être animal. TechCare ambitionne d’utiliser des technologies innovantes et peu coûteuses qui seront adaptées aux systèmes des petits ruminants à travers l’UE.

Les principaux objectifs de TechCare sont donc:

  1. De classer par ordre de priorités les problèmes concernant le bien-être des petits ruminants sur l’ensemble de la chaîne de production et pour un large éventail de systèmes d’élevage.
  2. De co-concevoir et co-développer, avec les acteurs des filières, des approches innovantes afin d’améliorer la gestion du bien-être animal en utilisant des technologies d’élevage de précision.
  3. D’identifier, de réaliser des prototypes, ainsi que de tester différentes technologies innovantes d’élevage de précision pour mesurer les problèmes prioritaires liés au bien-être et les indicateurs fondés sur les animaux.
  4. De mettre en place des approches intégrées de gestion des données tout au long de la chaîne de production et qui sont axées sur une gestion améliorée du bien-être animal.
  5. De valider à grande échelle et dans différents environnements opérationnels, un ensemble de technologies d’élevage de précision « prêtes à l’emploi » pour la gestion et l’amélioration du bien-être animal.
  6. De définir et proposer des modèles économiques pertinents, innovants et durables pour faciliter la diffusion et l’utilisation de nouvelles technologies permettant d’améliorer le bien-être animal.

De communiquer et diffuser progressivement des résultats du projet en utilisant différents canaux et assurer une exploitation efficace des résultats.

Ateliers et groupes de discussion nationaux

Les filières de petits ruminants en Europe sont des matrices complexes d’acteurs ayant des profils et des intérêts différents. Il est donc impossible de mettre en place une solution qui convienne à tout le monde. Avec TechCare, les stratégies efficaces pour gérer et suivre le bien-être des animaux seront étudiées à travers une approche multi-acteurs permettant de prendre en compte le système local de production grâce à l’implication des acteurs pertinents (éleveurs, conseillers, transporteurs, abattoirs, consommateurs, les autorités de gestion). L’approche multi-acteurs contribuera à la création de nouvelles approches pour le bien-être animal afin d’ajouter de la valeur aux aliments d’origine animale provenant de l’UE.

Dans le but d’impliquer les acteurs des filières dans la co-conception des résultats de TechCare, deux ateliers nationaux par an sont prévus dans chaque pays partenaires du projet. Pour mener à bien ces ateliers, les animateurs nationaux ont été formés aux méthodes d’animation de réunions participatives. Le principal résultat escompté de ces ateliers nationaux est d’analyser les attentes et besoins des acteurs des filières vis-à-vis des questions de bien-être animal en petits ruminants et leurs intérêts et perceptions concernant les solutions numériques proposées pour suivre le bien-être animal dans différents systèmes d’élevage. Le but ultime est d’analyser la durabilité de ces technologies d’élevage de précision en étudiant les effets environnementaux, sociaux, économiques et culturels pour chacune des solutions.

Pour la France, une étude à grande échelle sera réalisée dans le Rayon de Roquefort avec l’ensemble des acteurs de la filière. De même, la filière ovin viande sera impliquée au travers de la participation d’acteur de la zone du CIIRPO.

https://idele.fr/

https://www.roquefort.fr/la-confederation/

https://idele.fr/ciirpo/

Partenaires en France

La mission de l’Institut de l’Élevage est d’améliorer la compétitivité des élevages herbivores et de leurs filières dans un contexte en perpétuelle mutation. Ses travaux apportent des solutions techniques et innovantes aux éleveurs de bovins, ovins, caprins et équins et aux acteurs des filières. Ils fournissent des éléments de réponse aux questions sociétales et aux enjeux d’actualité, au service des acteurs de l’élevage et de ses filières. Dans le cadre du projet TechCare, Idele coordonne les actions de tests des technologies dans les fermes pilotes et dans le cadre de l’étude à grande échelle.

INRAE a comme vocation i) produire et diffuser des connaissances scientifiques et ii) Mobiliser ces connaissances au service de l’innovation, de l’expertise et de l’appui aux politiques publiques. Ceci, avec des orientations qui incluent: Répondre aux enjeux environnementaux et gérer les risques associés ; Accélérer les transitions agroécologique et alimentaire, en tenant compte des enjeux économiques et sociaux ; Une bioéconomie basée sur une utilisation sobre et circulaire des ressources ; Favoriser une approche globale de la santé ; Mobiliser la science des données et les technologies du numérique au service des transitions. Dans le cadre du projet TechCare, INRAE coordonne l’évaluation des technologies innovantes testées dans le projet, dans des conditions contrôlées des unités expérimentales (cf. fermes appartenant en grand partie à des institutions de recherche et facultés universitaires).

Page Up est une PME, installée à Dijon depuis 25 ans, spécialisée dans le développement de solutions informatiques, tant Web que Mobile. Avec une forte compétence dans le domaine de la traçabilité, nous assurons la réalisation et la maintenance de projets pour tout type de structure, allant de la petite PME à de grands internationaux. Dans le cadre du projet TechCare, Page Up est en charge de développement de la solution de lecture RFID UHF, via la mise à disposition d’outils matériels mais également de la plateforme logicielle permettant la collecte et la gestion de la donnée ainsi que le suivi opérationnel des équipements déployés sur site.

Au départ projet de recherche autour des données agricoles initié par les Instituts techniques et les Chambres d’Agriculture, Agdatahub est aujourd’hui une entreprise opératrice de plateformes de consentements et d’échanges de données pour le secteur agricole. En appui à ces solutions, Agdatahub assure des missions de conseil opérationnel liées aux data pour accompagner les acteurs des filières agricoles dans les usages du numérique. Agdatahub accompagne les partenaires du projet TechCare dans la mise en place de bonnes pratiques autours des échanges de données. En particulier à travers l’utilisation de sa plateforme d’échange de données agricoles API-Agro.

IDELE Team

Présentation de l’équipe d’IDELE impliquée dans le projet TechCare:

Jean-Marc Gautier est responsable de l’équipe “Capteurs-Equipements-Bâtiment” à l’Institut de l’Elevage (Idele). Coordonnateur et chef de projet sénior, il est titulaire d’un diplôme d’ingénieur en productions animales. Il est impliqué dans de nombreux projets, soit en petits ruminants et bovins, soit sur les nouvelles technologies et les productions animales. Il a été le coordinateur du projet H2020 SheepNet EU et il est impliqué dans différents autres projets H2020. Il est membre de la Commission PLF de l’EAAP depuis 2021.

Germain Tesnière est ingénieur agronome (L’Institut Agro Dijon) et docteur en sciences de gestion (Mines ParisTech / INRAe). Son parcours lui confère une double compétence en sciences biotechniques et en sciences humaines et sociales sur les sujets liés à l’élevage des ruminants. Récemment, il a participé à plusieurs projets européens, nationaux et régionaux sur l’élevage des races locales (bovins, ovins), et le développement de leurs systèmes de production dans les massifs montagneux. Dans le cadre du projet TechCare, Germain travaille en collaboration avec Jean-Marc Gautier sur les actions innovantes à mettre en place pour des essais en fermes pilotes et des démonstrations à grande échelle (responsable du WP5). Il coordonne également les différents essais des deux fermes pilotes françaises (Le Mourier – CIIRPO ; La Cazotte). Il participe à l’organisation et à l’animation d’ateliers nationaux en France et d’autres activités IDELE dans le cadre du projet TechCare.

Amandine Menet est ingénieur travaillant sur les méthodes de gestion de projet, les méthodes sociologiques et les approches du conseil. A Idele depuis 2018, elle est impliquée dans des projets européens sur l’impact de la participation partenariale de différents acteurs, la résistance aux antibiotiques, le bien-être animal et l’agriculture durable. Elle mène des enquêtes et accompagne la co-construction de nouvelles démarches de conseil. Au sein de TechCare, elle est impliquée dans le WP1 sur la méthodologie d’animation des ateliers multi-acteurs et sur l’animation des ateliers français.

Docteur de l’université de Rennes (France, Ille et Vilaine) en éthologie, Anne Aupiais dirige depuis 1999 des projets sur le bien-être et le comportement des ruminants et des équidés à l’Institut de l’élevage (équipe bien-être et santé). Auparavant, elle a travaillé sur le transport et l’abattage des ruminants. Elle est aujourd’hui plus spécialisée dans le bien-être des animaux en élevage. Elle est impliquée dans le développement d’outils d’évaluation du bien-être animal et de protocoles de suivi du comportement des ruminants. Au niveau national, elle pilote le projet CMOUBIENE sur le développement d’un outil d’évaluation et de gestion du bien-être des petits ruminants en élevage. Elle dispense des formations sur le bien-être et le comportement des ruminants, sur l’écornage des veaux et la gestion de la douleur, sur la manipulation et la contention des bovins. Dans le projet TechCare, elle est impliquée dans le WP2 pour la caractérisation et la priorisation des indicateurs de bien-être des petits ruminants.

Uranie Jean-Louis est data scientist chez IDELE. Elle est titulaire d’un Master en gestion des données agricoles et alimentaires (UniLasalle). Elle a travaillé en tant qu’apprentie data scientist pendant 18 mois dans une entreprise de conseil en élevage. Durant cette période, elle a essayé de trouver de nouveaux indicateurs pour suivre le bien-être des vaches laitières. Son parcours lui donne la capacité d’analyser des données liées à l’agriculture et au bien-être animal. Dans le cadre du projet TechCare, elle est responsable de l’analyse des données issues de la technologie de surveillance (UHF), des caméras, des compteurs d’eau et des capteurs (T°C, humidité, CO2) pour les deux fermes pilotes La Cazotte et Le Mourier. L’objectif des données UHF est d’identifier le comportement d’abreuvement des moutons qui sera utilisé pour caractériser leur hydratation et leur bien-être. Au cours de ce projet, Uranie collabore étroitement avec Germain Tesnière et Jean-Marc Gautier (Idele).

Sébastien Duroy est ingénieur en agronomie (Institut Agro Rennes). Il est chargé de mission sur les questions d’identification animale à l’Institut de l’Elevage depuis 1999. En tant que coordinateur du centre de test, il est responsable des tests pour l’approbation des dispositifs d’identification pour le ministère de l’agriculture. Il est membre du sous-comité Identification de l’ICAR et représentant de la France au sein du groupe de travail ISO sur l’identification des animaux (ISO/TC23/SC19/WG3). Pendant de nombreuses années, Sébastien a mené des projets sur la RFID pour les secteurs du bétail et des petits ruminants et pour les utilisations PLF. Dans le cadre du projet TechCare, Sébastien a contribué à l’élaboration et au test des dispositifs RFID UHF sur le terrain avec Page Up.

Responsable de programmes en production ovine à l’Institut de l’Elevage, Denis GAUTIER est, depuis 2013, chargé de la gestion de la ferme expérimentale ovines du Mourier (87) et de la direction du CIIRPO (Centre Interrégional d’Informations et de Recherche en Production ovine). Spécialiste en conduites d’élevages en ovins viande, il encadre plusieurs projets multi-partenariaux au niveau régional, interrégional ou national. Il anime également le réseau des centres expérimentaux ovins dans le cadre du programme Inn’Ovin. Il est responsable de la Digiferme® ovine du Mourier et encadre les expérimentations TECHCARE mis en place sur ce site.

Claire Douine, chef de projet. Ingénieur en agronomie (L’Institut Agro Dijon), elle a travaillé 4 ans chez des éleveurs ovins à la Chambre Régionale d’Agriculture de Normandie. Elle est arrivée à la ferme expérimentale du Mourier au début de l’année 2022. Le rôle de Claire à IDELE, est de mettre en place et de coordonner différentes études pour la ferme Le Mourier et ses nombreux partenaires. Dans le cadre du projet TechCare, Claire interviendra à la ferme pilote du Mourier pour tester de nouvelles technologies.

Barbara Fança est ingénieur en agriculture, spécialisée en production animale. Elle travaille comme chef de projet à l’Idele, l’Institut français de l’élevage, sur la nutrition des petits ruminants laitiers. Elle anime le groupe de travail technique nutrition pour le CNBL (Comité National Ovins Laitiers) et est membre d’une Unité de Recherche sur la santé des ruminants. Au sein de Techcare, elle aide Germain dans le lien avec la ferme de la Cazotte et les essais qui y sont menés.

Agdatahub Team

Présentation de l’équipe d’Agdatahub impliquée dans le projet TechCare:

Thomas Gomez est ingénieur agronome spécialisé dans les technologies numériques. Il travaille pour l’entreprise Agdatahub sur les enjeux d’interopérabilité des données agricoles, au niveau national et européen. A travers le projet TechCare, Thomas accompagnera les membres du Consortium dans l’adoption de bonnes pratiques de partage de données et dans l’utilisation de la plateforme API-Agro.

Gaëlle Chéruy Pottiau a à son actif la normalisation d’une dizaine de messages EDI agricoles à l’UNCEFACT (Nations Unies) et l’élaboration de référentiels de codes harmonisés. En tant que Directrice Conseil de l’entreprise Agdatahub, Gaëlle supervisera les travaux du projet TechCare impliquant des échanges de données multi-acteurs. Elle fera part de son expertise en matière d’échange de données pour conseiller le Consortium dans sa stratégie data.